expo

SLY 2 & Quesa : graffiti et compagnie

Pour les 10 ans du festival, il était incontournable de réserver une soirée à notre complice de la première heure : Sly2, artiste pluridisciplinaire autodidacte, qui a su créer sa place dans le monde du Graffiti.

Dans l’esprit « 10 ans après, on reprend les mêmes et on recommence ! » et pour donner écho à la première exposition de leurs œuvres dans le cadre du festival en 2006, les artistes issus du graffiti, Sly2 et son invité Quesa, reviendront pour présenter leurs toutes dernières œuvres.

En avant-goût de son futur livre et exposition au nom éponyme “Traits très noirs”, Sly2 présentera ses œuvres en noir et blanc alors que son invité Quesa, en totale opposition et juste en face, présentera des œuvres hautes en couleurs et en volume.

A l’occasion du vernissage de cette exposition le jeudi 11 février, une zone de liberté d’expression prendra place entre la couleur et le noir et blanc à travers une performance slam de Nico.K.

 | Exposition |
| Du mardi 9 au samedi 13 février |
| Entrée libre / Espace Manufacture |

| Vernissage de l’exposition |
| Jeudi 11 février /  19h |
| Entrée libre / Espace Manufacture |

Rejoignez l’événement sur Facebook et invitez vos amis !


A propos de Sly2 :

Né en 1984, Sly2 est un artiste pluridisciplinaire autodidacte, diplômé en production imprimé. Il découvre le graffiti à la fin des années 90, et devient un membre fondateur du groupe 3PP, au sein duquel il  réalise de nombreuses fresques murales. De plus en plus sollicité, sa passion le fait voyager de Ouagadougou à New-York, de Dakar en Serbie en passant par l’Irlande, l’Allemagne et l’Espagne.  Son  univers s’étend de la toile aux murs en passant par le body painting, la photographie ainsi que la vidéo.

En perpétuel questionnement sur le monde qui l’entoure, ses œuvres sont à l’image de sa personnalité : spontanées, instinctives, diversifiées et pleines de talents.

Pour en savoir plus sur Sly2  : www.sly2.fr

A propos de Quesa :

Il peint essentiellement à la bombe aérosol, à l’aquarelle ainsi qu’à l’acrylique. Il est particulièrement attiré par la déformation des perspectives. Ses œuvres, très torturées néanmoins géométriques, sont inspirées de l’environnement qui l’entoure.

Exposition « Close up: Naples rap fighters »


Découvrez la scène rap de la région de Naples à travers le photo-reportage de Gaetano Massa, photographe italien qui a utilisé la technique du close up, qui privilégie l’intérieur et le gros plan, pour sa série « Close up : Naples rap fighters ».

Cette exposition proposée en collaboration avec Gregory Currot, ancien rédacteur en chef du magazine « Rap Mag », permet d’explorer le quotidien d’une 30ène de rappeurs.

 | Exposition |
| Du mardi 9 au samedi 13 février |
| Entrée libre / L’Entrepont |

| Vernissage de l’exposition |
| mardi 9 février /  19h |
| Entrée libre / L’Entrepont |

Rejoignez l’événement sur Facebook et invitez vos amis !

 


A propos de Gaetano Massa :

Né à Naples et diplômé de l’école d’arts DAMS de Bologne. Ses reportages photo ont été publiés par de nombreux magazines internationaux et italiens comme Il Sole 24 Ore, L’Espresso, The Reportage, Panorama ou Mondomix. En 2009, il a publié le livre « Despite your Kind hospitality » dans lequel il photographiait la détresse mentale. « The ball double-headed » (« la balle à double tête » est son premier documentaire. Il a été sélectionné dans de nombreux festivals et a reçu un prix spécial de la part du département de la jeunesse de la ville de Naples à travers le festival « O’Curt ».

Son dernier photo-reportage qui porte sur la scène hip-hop, « Close up : Naples rap fighters » a été publié en 2015 et a gagné une bourse décerné par le concours photographique « Rolando Fava », organisé par l’école romaine « Graffiti ». Il a aussi participé à la compétition « Musicultura » et a reçu un prix de la part du jury technique du festival « First Light » à Gênes. Il a également été diffusé sur les chaînes de télé locales de la ville de Naples et de sa région. Aujourd’hui, Gaetano Massa tente une percée en France et travaille avec Grégory Curot, ancien rédacteur en chef de « Rap Mag » dans ce but.

Pour découvrir le travail de Gaetano Massa : www.gaetanomassaph.com

Retrouvez en exclusivité l’ensemble des numéros des magazines « Graff it ! » et « Blazing »

Afin de mettre en lumière les 20 ans d’histoire des célèbres magazines « Graff it! » et « Blazing », qui ont marqué la culture Hip Hop et le mouvement graffiti (mais pas uniquement !) jusqu’à leur disparition courant 2012, le festival mettra un coup de projecteur sur ces magazines.

Pour la première fois depuis leur disparition, une exposition leur sera dédiée, de même que la mise en libre accès en lecture de leurs principaux numéros. Une invitation pour tous ceux qui souhaitent se replonger dans 20 ans d’histoire du Hip Hop et du graffiti en France – du milieu des années 90 jusqu’en 2012. Une occasion supplémentaire de découvrir ou redécouvrir les plus beaux murs et Halls of Fame de France et de revisiter de nombreuses archives et événements passés.

Nous vous donnons rendez-vous le 10 février 2015, pour le vernissage de l’exposition, en compagnie d’Olivier Jacquet- ancien rédacteur en chef des deux magazines.

| Exposition et mise à disposition des magazines  |
| Du mardi 9 au samedi 13 février |
| Entrée libre / Médiathèque Centre ville d’Issy |

| Vernissage de l’exposition | | Mercredi 10 février /  18h45 |
| Entrée libre / Médiathèque Centre ville d’Issy |

 Rejoignez l’événement sur Facebook et invitez vos amis !

 


A propos de Graff it et Blazing

Ces magazines de référence font partie des premiers à avoir permis de relayer et présenter au grand public les différentes disciplines de la culture Hip Hop avec un focus sur le graffiti et renferment dans leurs pages une partie de l’histoire du Hip Hop en France à travers des dossiers, des articles, des interviews et des photos qui n’ont jamais été représentés au public depuis.

Après 8 ans de publication fanzine, puis 10 ans de distribution dans les réseaux de la presse en France et à l’international, soit près de 20 ans de projets d’éditions de publications régulières, le magazine avait pris la décision de mettre fin à ses publications en mai 2012, dans un contexte économique difficile pour la presse (émergence des webzines sur internet etc).

Pour la première fois depuis l’arrêt de la publication de ces magazine, la maison d’édition « Graff it Production » a accepté de mettre à disposition du public pour consultation les anciennes éditions.