SLY 2 & Quesa : graffiti et compagnie

Pour les 10 ans du festival, il était incontournable de réserver une soirée à notre complice de la première heure : Sly2, artiste pluridisciplinaire autodidacte, qui a su créer sa place dans le monde du Graffiti.

Dans l’esprit « 10 ans après, on reprend les mêmes et on recommence ! » et pour donner écho à la première exposition de leurs œuvres dans le cadre du festival en 2006, les artistes issus du graffiti, Sly2 et son invité Quesa, reviendront pour présenter leurs toutes dernières œuvres.

En avant-goût de son futur livre et exposition au nom éponyme “Traits très noirs”, Sly2 présentera ses œuvres en noir et blanc alors que son invité Quesa, en totale opposition et juste en face, présentera des œuvres hautes en couleurs et en volume.

A l’occasion du vernissage de cette exposition le jeudi 11 février, une zone de liberté d’expression prendra place entre la couleur et le noir et blanc à travers une performance slam de Nico.K.

 | Exposition |
| Du mardi 9 au samedi 13 février |
| Entrée libre / Espace Manufacture |

| Vernissage de l’exposition |
| Jeudi 11 février /  19h |
| Entrée libre / Espace Manufacture |

Rejoignez l’événement sur Facebook et invitez vos amis !


A propos de Sly2 :

Né en 1984, Sly2 est un artiste pluridisciplinaire autodidacte, diplômé en production imprimé. Il découvre le graffiti à la fin des années 90, et devient un membre fondateur du groupe 3PP, au sein duquel il  réalise de nombreuses fresques murales. De plus en plus sollicité, sa passion le fait voyager de Ouagadougou à New-York, de Dakar en Serbie en passant par l’Irlande, l’Allemagne et l’Espagne.  Son  univers s’étend de la toile aux murs en passant par le body painting, la photographie ainsi que la vidéo.

En perpétuel questionnement sur le monde qui l’entoure, ses œuvres sont à l’image de sa personnalité : spontanées, instinctives, diversifiées et pleines de talents.

Pour en savoir plus sur Sly2  : www.sly2.fr

A propos de Quesa :

Il peint essentiellement à la bombe aérosol, à l’aquarelle ainsi qu’à l’acrylique. Il est particulièrement attiré par la déformation des perspectives. Ses œuvres, très torturées néanmoins géométriques, sont inspirées de l’environnement qui l’entoure.

Comments are closed.